A propos

Retour

A propos

Saint Martin, une ville de caractère

Laissez-vous tenter par cette "puissante douceur" propre à la Terre de Crau. Bienvenue à Saint Martin de Crau. Cette ville de caractère puise sa force dans la singularité de son paysage, la dernière steppe d'Europe, et la convivialité de ses habitants.

Saint Martin de Crau est une commune récente, créée par séparation de la commune d'Arles en 1925. Cependant le nom de Saint Martin de Crau est très ancien puisqu'il apparaît en 1052 sous le nom de Saint Martin de la Palud.

Avec une superficie de 21 486 hectares, Saint Martin de Crau est la 7ème commune la plus étendue de France. 90% du territoire communal fait l'objet de protection en matière d'environnement.7400 ha ont été classés, en 2001 par l'Etat, en Réserve Naturelle dénommée "les Coussouls de Crau" (pâturages extensifs). Par ailleurs, la commune, ville porte du Parc Naturel Régional des Alpilles, appartient également au réseau Natura 2000. La commune est un havre de paix où règne une nature sauvage et fragile qui ne livre ses secrets qu'à ceux qui savent la contempler etla respecter. Membre de l'association des Chemins de Provence Prestige, la commune de Saint Martin de Crau vous invite à fouler la terre de Crau à la découverte de son pastoralisme. Estampillée de trois fleurs au palmarès des villes et villages fleuris, la commune de Saint Martin de Crau vous garantit la douceur de vivre durant votre séjour.

Terre de vitalité

Saint Martin de Crau agit pour offrir les équipements, les activités et les loisirs nécessaires à l’épanouissement de toutes les générations. Depuis novembre 2005, la ville a rejoint le réseau Ville Amie des Enfants et a reçu le premier Prix de la Ville Ludique. Depuis2008 elle est labellisée Ville Internet, grâce à la qualité des prestations de son Espace Multimédia et de son site internet : www.ville-saint-martin-de-crau.fr

Terre de traditions

Saint Martin de Crau conserve l'authenticité des villages provençaux. De nombreuses manifestations reflètent la richesse et la qualité de la vie locale. Ces festivités sont synonymes d’attachement à la culture provençale mais aussi d’ouverture à l’expression artistique contemporaine : foires, fêtes provençales, festivals de musique, animations tauromachiques…

 Terre de transhumance

Depuis des siècles, le pastoralisme est l'activité dominante de la Plaine de Crau. Elle occupe à ce titre une place originale dans l'ensemble du bassin méditerranéen. Chaque été, près de 150 000 brebis partent dans les Alpes. A Saint Martin, le mouton est un animal emblématique.

Terre d’agriculture

Saint Martin de Crau connaît une renommée internationale grâce à son foin de Crau. Ce fourrage unique au monde est un des seuls produits destinés à la consommation animale à avoir obtenu, en 1997, une AOC. Les 10 000 hectaresde son territoire consacrés à l’agriculture ont connu d’autres succès : elle est la 1ère commune de France pour l’élevage du mouton Mérinos d’Arles et la 1ère productrice en France de pêches et de nectarines. Elle possède également une des plus importante surface de serres sous lesquelles sont cultivés des tomates, courgettes, poivrons…

La Crau sèche, un paysage unique

Dans le silence de la Crau tous les sens sont en éveil! La Plaine de Crau, ancien delta fossile de la Durance, offre aux visiteurs un paysage de contrastes, un spectacle rare et inattendu. En effet, cette plaine tapissée de galets charriés depuis les Alpes par la Durance, à une époque où celle-ci se jetait directement dans la Méditerranée, offre un paysage steppique à perte de vue : les Coussouls. Bienvenue dans la dernière steppe d'Europe détenant une flore et une faune uniques. La Crau sèche abrite les seules populations de Gangas Catas (oiseaux très rares) de France et autres espèces en voie de disparition.

Depuis les millénaires "les pastres" et leurs troupeaux parcourent la Crau en hiver et au printemps. De cette steppe aride émergent, à des distances très éloignées, de vastes bergeries plus ou moins anciennes. Récemment des vestiges de centaines de bergeries de l'époque gallo-romaine ont été mises à jour. Ils attestent de l'ancienneté et l'importance de l'élevage depuis des millénaires dans notre région.

La Crau humide, un modèle d'irrigation

Alors que la Crau n'est qu'un désert de galets, c’est au XVIe siècle qu’un tournant a lieu, grâce à Adam de Craponne, ingénieur du Roi salonais compétent en architecture hydraulique. Un nouveau monde rural s’est alors construit dans cette Crau devenue humide. Et, c’est bien au canal de Craponne que l’on doit notre paysage de bocage composés de prairies verdoyantes, de haies de feuillus (frênes) ou de cyprès qui nous protègent du Mistral…

L’ouvrage d’Adam de Craponne

Adam de Craponne a effectué une prise d’eau sur la Durance, au Nord de la Roque, pour alimenter les moulins et irriguer les champs. Ensuite, il a divisé le canal en plusieurs branches qui se ramifient, afin que l’eau parvienne à toutes les parcelles irriguées. Certaines se dirigent vers Salon, Grans et Istres mais la branche principale est celle d’Arles, qui traverse le Nord de la Crau et finit sa course dans le Rhône. Pour atteindre cette ville et traverser les marécages de Pont de Crau, il a notamment fallu construire un aqueduc, dont les vestiges sont encore visibles.

Aujourd’hui, environ20 000 hasont irrigués par l’eau de ce canal ! Saint Martin de Crau a développé la culture du foin de Crau, détenteur d’une AOC et vendu partout dans le monde ! Les prés sont irrigués par submersion tous les 8 à 10 jours de mars à septembre. Ce procédé permet de récolter 3 coupes de foin. Le regain est ensuite brouté par les troupeaux de moutons lorsqu’ils descendent des Alpages vers la Crau, en automne jusqu’au 14 février (date de la Saint-Valentin).

Lexique
Crau : mot d'origine Celte. Amas de pierres, terroir pierreux
Coussoul : terme local signifiant parcours (pâturage extensif)

Terre de légendes

Le spectacle offert par la Crau est tellement surprenant que les hommes du passé ont eu besoin de l'expliquer…

Eschyle, jugeant le phénomène inexplicable, forgea une légende autour d'Hercule. Hercule se rendant en Espagne, rencontre sur son chemin les Ligures. Un terrible combat s'ensuit. Hercule ayant épuisé alors sa provision de flèches implore Jupiter, son père, de l'aider…Le dieu déclenche alors une telle grêle de galets sur les ennemis d'Hercule, que le pays en est resté couvert…

2012 -  Mentions légales - A Propos - Retour